Avertir le modérateur

04/03/2009

Camouflet pour Monsanto à Bruxelles

Sur 27 pays de l’UE , 22 ont refusé lundi de forcer l’Autriche et la Hongrie à cultiver le maïs MON 810 de Monsanto, désavouant la Commission européenne. Une bonne nouvelle pour la France et la Grèce, deux pays également récalcitrants à la culture de ce maïs, et dont la position doit aussi être examinée au niveau européen ce printemps. Un désaveu cinglant pour la Commission Européenne et l’EFSA. José Baroso désavoué devra t-il partir ?


encartogm3.jpg22 ministres de l’Environnement sur les 27 pays de l’UE ont rejeté la proposition de la Commission européenne qui visait à forcer les Etats membres d’accepter les cultures d’OGM sur leurs territoires. La Hongrie peut maintenir son moratoire sur le maïs transgénique MON810 de Monsanto et l’Autriche ceux sur le MON810 et le T25 de Bayer. Qui plus est, le scrutin est sans ambiguïté, alors qu'on l'annonçait plutôt serré : lors du vote à Bruxelles, seuls cinq Etats membres - le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Finlande, la Suède et l'Estonie - se sont prononcés ce lundi en faveur de la levée des interdictions hongroise et autrichienne.

Premières réactions

  • L’ensemble de la classe politique autrichienne, les sociaux-démocrates, membres du gouvernement de grande coalition gauche-droite, tout comme l’opposition d’extrême droite et écologiste, a salué la décision européenne. “C’est une victoire historique. Pour moi c’est comme si l’Autriche était devenue championne d’Europe de football”, s’est exclamé le ministre conservateur de l’Environnement Nikolaus Berlakovich.

  • “Je ne vois pas pourquoi nous devrions favoriser les intérêts d’une seule compagnie américaine alors que les citoyens de l’UE sont majoritairement contre“, avait estimé le ministre allemand de l’Environnement, Sigmar Gabriel, avant le vote.
  • “Le problème n’est pas celui des OGM mais celui d’un mode d’autorisation qui n’est plus adapté à la gravité du sujet et à la perception qu’en ont les peuples concernés”, a indiqué M. Borloo joint par téléphone à Bruxelles. “Les peuples ont besoin d’une expertise indépendante, plurielle, c’est tout ce qu’on demande: je ne mène pas une guerre”, a souligné M. Borloo.
  • « C’est une victoire pour l’environnement, les agriculteurs et les consommateurs, déclare Rachel Dujardin, chargée de campagne OGM chez Greenpeace France. Les ministres doivent maintenant infliger le même désaveu à la commission lors d’un prochain vote sur les moratoires français et grec qui devrait avoir lieu à la fin du mois de mars

La suite :http://sosbiodiversite.wordpress.com/2009/03/03/ogm-camouflet-pour-monsanto-et-la-commission-europeenne/

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu