Avertir le modérateur

30/11/2008

Enquête en ligne : aidons les paysans bio à produire ce que nous souhaitons

Etre toujours dans une démarche de progrès, mettre en pratique les fondamentaux de la bio, tels sont les souhaits de la majorité des producteurs bio. Consommateur ou non de produits bio, en répondant au questionnaire en ligne de la FNAB, aidons-les à mieux répondre à nos attentes :

>> Répondre au questionnaire FNAB

Au 1er janvier 2009, la réglementation européenne en matière de production biologique va changer : elle sera la même partout dans l’Union et les spécificités que s’étaient donnés des pays comme la France, disparaîtront sauf à être défendues au sein de marques collectives.

Parce qu’ils n’ont pas l’intention de renoncer à leurs pratiques actuelles, de nombreux paysans bio français ont demandé à la FNAB de réfléchir à la création d’un identifiant privé qui leur permette de faire connaître aux consommateurs leurs spécificités au sein de l’agriculture biologique. Mais ils veulent également s’inscrire dans une démarche de progrès, en harmonie avec les fondamentaux de l’agriculture biologique, en matière d’environnement, de social et de lien avec les territoires. Ils souhaitent également, travailler avec leurs homologues européens qui sont également dans une telle démarche à travers d’autres marques privées (Allemagne, Grande Bretagne, Italie ou Belgique).

Le sondage auquel la FNAB vous propose de répondre concerne ce projet d’identifiant, pour savoir ce qu'est pour vous la bio, et pourquoi vous consommez ou ne consommez pas nos produits ; quels sont selon vous les grands principes qui devraient guider notre travail ; quels sont les domaines que vous associez à la bio ?

69.jpgA propos de la FNAB

La Fédération Nationale d’Agriculture Biologique des régions de France est un organisme professionnel à vocation syndicale créé en 1978. Elle fédère les groupements régionaux d’agrobiologistes. Visant un développement cohérent, durable et solidaire du mode de production biologique français, elle a pour objectif la défense et la représentation des agriculteurs biologiques.

29/11/2008

Elles fument pas, elles causent pas, elles agissent. Bravo Mesdames les ministres !

« C’est notre intérêt de protéger notre santé et celle de nos enfants », c’est par ces mots que Roselyne Bachelot-Narquin a ouvert le colloque « Environnement chimique, reproduction et développement de l’enfant » aux côtés de Nathalie Kosciusko-Morizet le 25 novembre 2008

Les chiffres sont éloquents : selon l’OCDE entre 1995 et 2020, la production mondiale de produits chimiques a augmenté de 85%, en 50 ans la production de spermatozoïdes a diminué de 50% en moyenne, l’incidence du cancer des testicules a augmenté de 50% en 20 ans selon une étude de 2004, 30000 substances chimiques devront être enregistrées d’ici à 10 ans pour répondre à une directive européenne de 2006 et les industriels devront fournir la preuve de leur innocuité. C’est pourquoi Roselyne Bachelot-Narquin a annoncé une série de mesures :

  • Création d’un logo d’avertissement pour les femmes enceintes qui sera apposé sur certains produits cosmétiques contenant des substances chimiques dont l’incidence sur la santé est douteuse.

  • Saisine de l’AFSSAPS (agence française de sécurité sanitaire des produits de la santé) pour faire réévaluer le risque des cosmétiques pendant la grossesse et chez le jeune enfant.
  • Intervention au niveau européen pour que soit connue la composition quantitative et qualitative des cosmétiques.
  • Réalisation d’une campagne d’information par l’INPES sur les risques potentiels liés à l’utilisation pendant la grossesse de certaines substances.
  • Insertion dans le carnet de maternité d’une information sur le risque potentiel de l’utilisation de certains produits pendant la grossesse.

Consultez les documents :

20/11/2008

"Mâles en péril" : une enquête édifianteà voir sur ARTE mardi 25 novembre

Ne ratez pas Mardi 25 Novembre 2008 à 21h00 ce documentaire de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade qui a reçu le prix Europa 2008 du "meilleur programme télévisé d'actualité". La diffusion du documentaire sera suivie à 21h55 d'un débat et, pendant toute la soirée, vous pourrez "chatter" avec les réalisateurs !

> Males en péril, le site d'ARTE à voir absolument avant et après la soirée

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu